Fin de Windows XP : vers un nouveau départ ?

Cela ne vous aura pas échappé, Windows XP est en train de tirer sa dernière révérence. Dans quelques mois, le 8 avril 2014 pour être précis, le support de Windows XP fermera définitivement ses portes. Même si nombres de personnes ont déjà migré depuis longtemps vers des versions plus modernes du système d’exploitation de Microsoft, il reste de nombreux ordinateurs qui l’utilisent, autant chez les particuliers (notamment ceux qui n’ont pas besoin de machines très puissantes) qu’au sein des parcs informatiques des entreprises.

Image : Delphine Ménard (CC BY-SA 2.0)

Arrêt de service, quel impact ?

Parmi les personnes de mon entourage ayant encore des PC sous XP, peu de gens semblent comprendre ce que signifie l’arrêt définitif du suivi de XP. Par sa conception et la séparation trop faible entre l’utilisateur classique et les actions administrateurs, Windows XP était déjà un système d’exploitation sujets à de nombreux malwares en tout genre. En effet, il était assez simple pour un logiciel malveillant de venir s’installer confortablement, même à l’insu de l’utilisateur. Toutefois, les failles principales étaient corrigées par Microsoft au fur et à mesure qu’elles étaient découvertes. Ce sont les fameuses mises à jour de sécurité, qu’il est impératif de réaliser dès qu’elles sont disponibles. Pour faire simple, dès qu’une porte ouverte sur votre PC était repérée, Microsoft via ses correctifs la colmatait, pour éviter de voir des personnes malintentionnées s’engouffrer dans la brèche. Mais à partir du 8 avril, ce ne sera plus le cas. Et bien sûr, même si le nombre de failles est moins important que par le passé, elles existent toujours, comme dans tout logiciel. En conséquence, garder un PC sous Windows XP, c’est s’exposer à de nombreux virus et malwares qui pourront venir perturber votre expérience numérique. C’est un risque à ne pas prendre, il est temps de corriger le tir.

Face à cet arrêt, quelles solutions ?

Pour préserver la sécurité de votre ordinateur tout en profitant des avantages qu’il peut vous procurer en étant connecté, une seule solution changer de système d’exploitation. Windows XP est de toute façon dépassé et de nombreux programmes ne peuvent plus y être utilisés. Pour cela, plusieurs possibilités s’ouvrent à vous. Microsoft vous orientera vers l’une de ces deux possibilités suivantes :

Passer à une version Windows plus récente

Ils vous orienteront bien sûr dans la mesure du possible vers une version plus récente de leur système d’exploitation. De préférence Windows 8, leur dernière version. C’est évidement une possibilité. Vous pouvez aussi passer sous Windows 7. Mais attention, ce système est plus gourmand, et votre configuration ne sera peut-être pas assez puissante pour le faire tourner correctement, sans ralentissements intempestifs. La configuration minimale pour un passage sous Windows 8 est la suivante : un processeur double-cœur à 1 GHz, 1 ou 2 Go de mémoire vive (selon que le système est 32 ou 64 bits) et au moins 20 Go d’espace libre sur le disque dur. Depuis XP, vous devez acheter la mise à jour, après avoir vérifié que votre système le supportera. Attention, la dernière version ne fournit plus d’outils pour faire tourner des développements XP sur le système de façon native. C’est à dire que vos logiciels anciens, développés pour XP ne seront pas forcement compatibles avec votre nouveau système. Pour vous donner un chiffre, 10% d’applications développées pour Windows XP ne sont pas utilisables sous Windows 8. Pour pouvoir les faire fonctionner, vous devrez mettre en place un système de virtualisation vous même, ou passer à d’autres programmes plus modernes.

Changer d’ordinateur

Et si votre ordinateur est trop ancien, avec une configuration qui commence à dater ? Bien entendu, Microsoft et les vendeurs de vos magasins préférés vous expliqueront que les ordinateurs modernes sont bien plus efficaces, plus beaux, plus forts, et qu’ils résoudront tous vos problèmes par magie. Ils vous prouveront par A+B que vraiment, vous devez acheter une nouvelle machine. Ils vous présenteront les ordinateurs généralement moyenne gamme, ainsi que les tablettes ou autres systèmes en vogue. Vous pouvez bien sûr opter pour cette option (attention toutefois à ne pas acheter quelque chose qui dépasse de loin vos besoins…). Mais êtes-vous vraiment certains que vous avez besoin d’un nouvel ordinateur ? Le votre vous convenait bien, vous ne devez le remplacer que pour éviter les risques de sécurité, pas parce qu’il ne correspond plus à votre besoin. Si vous utilisez votre ordinateur pour consulter vos e-mails, surfer sur internet, aller sur les réseaux sociaux y faire vos petits jeux, faire vos comptes et stocker votre musique, vous n’avez pas besoin d’un PC de dernière génération. Alors pourquoi tomber dans la consommation à outrance, et ne pas plutôt opter pour une solution adaptée à vos besoins ?

Prenez également en compte que Windows 8 n’est pas le système d’exploitation qui préservera le mieux votre vie privée, comme le montrer cette infographie faite par la Free Software Fondation et traduite par l’April.

Et si c’était le moment de passer sous GNU/Linux ?

Pourquoi ne pas tenter de changer de système d’exploitation ? Quoiqu’il arrive, vous devrez vous habituer à un environnement différent de celui que vous connaissez sous XP. Alors quitte à changer, pourquoi de pas essayer GNU/Linux ? Ce système souffre encore d’une image de système disponible uniquement à ceux qui maîtrisent l’informatique et les lignes de commande. Mais c’est faux. Actuellement, de nombreuses distributions vous permettront d’utiliser votre ordinateur sans la moindre ligne de commande.

Des distributions légères, compatibles avec de vieilles machines

Quelque soit la configuration de votre machine, vous pourrez trouver une distribution qui puisse fonctionner sur votre système. Certaines distributions sont capables de fonctionner avec moins de 256 Mo de RAM. Si votre PC fonctionnait sous Windows XP, il pourra fonctionner sous GNU/Linux.

Quelques pistes de distributions

GNU/Linux propose un large choix de distributions. Chacune offre une expérience utilisateur différente, et vous pourrez sans aucun doute trouver celle qui pourra vous satisfaire. En considérant que vous venez découvrez l’univers de GNU/Linux, vous devez vous orienter vers des solutions clés en main, faciles à utiliser, qui ne nécessitent pas obligatoirement le passage par des lignes de commandes, et qui dispose de communautés réactives qui se feront une joie de vous aider sur les divers forums, si toutefois vous aviez un problème ou une question. Je vous en propose ici trois. Bien entendu, il en existe de nombreuses autres. N’hésitez pas à en tester plusieurs avant de faire votre choix.

  • Xubuntu est une version modifiée d’Ubuntu. C’est généralement celle que je conseille aux débutants. Proposés sous l’environnement XFCE, elle propose un système complet et relativement léger, avec un environnement de bureau proche de ce qui peut être utilisé sous Windows.
  • Fedora est une distribution très complète et fonctionnelle également sans modifications. Elle embarque un environnement au style plus moderne, Gnome 3. Idéal pour ceux qui cherchent un environnement stable et sont prêts à s’éloigner un peu des interfaces dont ils ont l’habitude.
  • OpenSuse est une distribution se rapprochant d’avantage de ce qui existe sous Windows 7. Sa grande force est sa gestion particulièrement efficace des pilotes de cartes graphiques. Elle est la distribution idéale pour les ordinateurs portables. Elle supporte également nativement les installations sur les nouveaux ordinateurs équipés de secure boot de Microsoft, sans devoir le désactiver manuellement.

Vous le constaterez, l’univers de GNU/Linux est un monde attachant dans lequel vous allez très vite vous adapter. Et si la NASA a sauté le pas, pourquoi pas vous ?

Le compte à rebours est lancé !

Quelque soit la solution que vous préférerez (et je vous invite fortement à oser tenter le passage sous GNU/Linux, sans changer complètement votre ordinateur), il est grand temps pour les derniers utilisateurs de Windows XP de passer à un autre système d’exploitation avant la fin définitive de son support. Il en va de la sécurité de votre PC, ça vaut la peine de faire cet effort. Et pour vous en souvenir, voici un petit compteur vous indiquant le temps que vous avez encore devant vous :

[ujicountdown id= »Classique » expire= »2014/04/08 00:00″]

Flattr this!

Ce contenu a été publié dans GNU/Linux, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Fin de Windows XP : vers un nouveau départ ?

  1. jerome dit :

    bonsoir,
    Suite à un passage vers un ssd sur mon eeepc 1000H, je souhaite tenter Linux,
    mais quelle version choisir? Il y en a tellement.
    Ubuntu, X/K/Lubuntu? EN 12.04 , avec / sans LTS?
    Bref, j’hésite beaucoup. Pourriez vous m’éclairer?
    A titre personnel, pas de jeux, que du word, excel sous OpenOffice (déjà, 4.1.1), musique et vidéo (mais pas de montage, ou si peu), création d’un site web (merci Griffon et Kompozer, pour les patrons du site, et pas les moyens d’acheter Dreamweaver).
    Merci d’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *